Un sapin sans épines

Cette semaine, je suis de retour avec un DIY spécial Noël, puisque la saison des fêtes pointe le bout de son nez (voire plus, on va bientôt voir tout le visage !). Les catalogues de jouets sont déjà arrivés depuis un bout moment, les déco(r)s de Noël inondent déjà les magasins, et tout le monde ou presque a déjà choisi son calendrier de l’Avent (chocolaaaaaaaaaat) !

Personnellement dans ma famille depuis quelques temps heeeu depuis l’année dernière en fait,  nous réalisons des calendriers DIY avec des petits cadeaux que nous achetons tout le long de l’année en vue du mois de décembre. Cela prend du temps, cela demande plus de moyens (financiers surtout on ne va pas se mentir) qu’un calendrier tout prêt, mais c’est tellement plus personnel et personnalisé… Cette année nous nous y sommes prisent tellement en avance ma mère et moi qu’ils sont accrochés dans mon salon depuis les vacances d’octobre ! Mes frères ont eus le temps de saliver devant en se demandant ce qu’il y avait dedans !

Bon, pour revenir au sujet puisque j’ai tendance à m’éloigner un peu, je vais vous montrer comment réaliser de façon simple un sapin en carton plume, que vous pourrez décorer à votre guise ! J’ai réalisé de DIY car habitant encore chez mes parents, nous avons un sapin « familial » dans le salon, et je réalise ou j’achète toujours quelques décorations pour ma chambre, car je veux aussi que l’esprit de Noël soit présent dans cette pièce 🙂

Pour réaliser ce DIY « Un sapin sans épines » vous allez avoir besoin :

– De carton plume ou de carton tout court, d’au moins 2 ou 3mm d’épaisseur –
– Un cutter – 

– Un crayon –
– D’une règle. Si vous en avez une, prenez une règle en fer cela évitera qu’elle ne s’abîme à cause du cutter, comme ça pourrait être le cas avec une règle en plastique. En gros faite ce que je n’ai pas fait 😉 –
– Un carton épais, un vieux calendrier… Bref, un support solide qui va pouvoir vous permettre de découper au cutter sans abîmer votre nappe / table / carrelage / tablette (à éviter quand même).
– De la colle forte –
– De la peinture et un pinceau, des paillettes, des sequins, du ruban… En gros ce que vous avez envie pour pimper votre sapin de Noël. –

Passons aux choses sérieuses, let’s go ! J’ai réalisé deux sortes de sapins de Noël : un plus classique avec la forme traditionnelle du sapin et l’autre avec une forme plus géométrique, triangulaire. La première option rappelle plus Noël, la seconde est une option plus contemporaine.

 

LE SAPIN TRADITIONNEL :

ÉTAPE 1 :

Décidez de la taille de votre sapin. 10cm de haut ? 30cm ? 50cm ? À vous de voir en fonction du rendu que vous voulez avoir. Personnellement j’ai choisi de le faire de 35cm de haut par 25cm de large.

En fonction de la taille que vous avez décidé, tracez un rectangle de la hauteur/largeur de votre sapin. Puis, faites une droite au crayon qui « coupe » votre rectangle en deux dans le sens de la longueur.

Une fois que vous avez tracé cette droite, séparez votre rectangle en trois dans l’autre sens (afin de tracer ensuite les branches du sapin). Ne séparez pas le rectangle en trois parties égales, faites le progressivement : la partie la plus haute, la pointe du sapin, doit être plus petite de la partie du bas.

ÉTAPE 2 :

Une fois que vous avez finit de tracer tous vos repères, on va pouvoir commencer à tracer le sapin en lui-même ! Je ne sais pas s’il est vraiment nécessaire que j’explique cette étape ^^

ÉTAPE 3 :

Vous avez tracé votre sapin, il est dans de le découper au cutter ! N’oubliez pas de mettre sous votre carton plume un support pour ne pas abîmer votre table ou votre plan de travail.

Une fois votre forme découpée, servez-vous en pour décalquer la deuxième partie de votre sapin et découpez là elle aussi.

ÉTAPE 4 :

Faites une encoche de 10cm, du bas du sapin en direction de la pointe, sur une des deux formes, et une encoche de 20cm, de la pointe du sapin vers le bas sur la deuxième forme (seulement si votre sapin fait 30cm de haut) ! Si votre sapin est plus grand ou plus petit, ajustez la taille, il faut juste que vos deux encoches se rejoignent parfaitement à emboîtement).

La largeur de votre encoche dépend de la largeur de votre carton. Personnellement mon carton fait 2mm de large, j’ai par conséquent fait une encoche de… 2mm !

15215882_1480852961944489_1316168452_o

ÉTAPE 5 :

Place au décor. Peinture, paillettes… Libre à vous de décorer votre sapin comme vous le souhaitez ! J’ai opté pour de la peinture blanche sur laquelle j’ai déposé des paillettes (blanches elles aussi) avant que la peinture soit totalement sèche. J’ai aussi réalisé de petites encoches sur le bout des branches pour y installer ensuite des boules blanches et argentées (achetées chez Eurodif pour 1,75€).

DERNIÈRE ÉTAPE :

Montez votre sapin ! Cela ne devrait pas être trop compliqué, il suffit d’emboîter les deux parties ensemble. Et voilà, c’est terminé ! Admirez votre œuvre et faites-vous des bisous.

LE SAPIN TRIANGULAIRE :

Il se réalise de la même façon (découpage de la première partie, décalquage de la deuxième partie avec la première, réalisation d’encoches…) Sauf qu’il vous suffit de tracer un triangle isocèle.

15271316_1480852655277853_1866645103_o-1

Voilà voilà, c’est terminé, on se retrouve bientôt avec un nouvel article qui surfera sur les tendances de Noël !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s